Que recherchez-vous ?

Reprise de vos activités de soins

Dernière mise à jour :

Date de publication

06/05/2020

Visuel

aides-installations-2
Designed by rawpixel.com / Freepik

Accroche

Nous vous invitons à lire nos recommandations pour un déconfinement maîtrisé et sécurisé... à partir du 11 mai.

Corps de texte

Contenu du bloc éditorial

 

L'Agence Régionale de Santé Ile-de-France, l'Assurance maladie et les représentants franciliens des chirurgiens-dentistes, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, orthoptistes et pédicure-podologues (URPS, AIUF, Ordres, FNCS, SNCDCS, SNOF...) ont étroitement collaboré à l’élaboration d'un ensemble de préconisations.

 

L'objectif ? Permettre, dès le 11 mai, la réouverture des cabinets de ville de façon organisée, progressive et sécurisé pour tous.

 

Ces guides de bonnes pratiques professionnelles et organisationnelles s’appuient, lorsqu’elles existent, sur les recommandations publiées par les représentants nationaux des professions.

Ils pourront faire l’objet de mises à jour en fonction de l’évolution de la situation sanitaire francilienne.

Nous vous en souhaitons bonne lecture

 

 

 

 

Quelques règles à suivre...

 

Limiter les prises de rdv sur place.

Prise de rdv par téléphone

Lors de la prise de rdv, demander au patient :

  • S’il a été testé COVID+ ou s’il présente actuellement des symptômes évocateurs (toux, fièvre, perte goût et odorat) ;
  • Qu’il se présente en consultation seul ou avec un seul accompagnant ;
  • Qu’il soit muni d’un masque chirurgical ou en tissu (idem pour l’accompagnant) ;
  • Qu’il respecte strictement l’horaire de rdv sous peine de non prise en charge par le professionnel.

Prise de rdv via une plateforme dédiée

  • Soit le praticien a la possibilité de porter les précisions ci-dessus sur sa page ;
  • Soit le praticien contacte le patient en amont du rdv pour lui apporter ces précisions.

Dans la gestion des rdv, le professionnel doit intégrer le temps nécessaire au nettoyage, à la désinfection des surfaces et au temps d’aération entre chaque patient.

  • Disposer d’un gel antiseptique, d’une solution hydro alcoolique ou demander un lavage de main au savon dès l’entrée dans la structure. Prévoir des essuie mains papier ;
  • Laisser la porte de la salle d’attente ouverte pour éviter au maximum tout contact avec les poignées.

Pour les structures de groupe disposant d’un comptoir avec personnel d’accueil / secrétariat : 

  • Marquage au sol pour respect des distances ;
  • Port du masque pour le personnel d’accueil ;
  • Gel antiseptique ou solution hydro alcoolique disponible sur le comptoir

Cas du cabinet individuel

  • Disposer 2 chaises maximum en salle d’attente ;
  • Enlever les meubles et objets non nécessaires (table basse, jouets, livres, revues et journaux, etc.) ;
  • Désinfecter les surfaces plusieurs fois par jour (dont sièges et poignées de porte) ;
  • Limiter la climatisation ou la ventilation ;
  • Aérer les locaux.

Cas des locaux partagés par plusieurs professionnels de santé

  • Espacer les chaises en salle d’attente ;
  • Compartimenter autant que possible les salles d’attente ;
  • Mettre un marquage au sol visible ;
  • Prendre des rdv en décalé ;
  • + les autres préconisations précédemment exposées.

Règles d’hygiène, port du masque, ponctualité

Mettre en place une information à destination du patient sur le rappel des règles liées au bon déroulement de son rdv au cabinet.

Reprendre les RDV

  • La priorité doit être dictée par l’intérêt médical des actes envisagés, le caractère impérieux ou nécessaire ;
  • Le professionnel doit également prendre en considération le rapport bénéfice/risque, notamment pour des patients fragiles et pour lesquels la prise en charge pourrait être équivalente si elle était réalisée à domicile ;
  • Concernant les visites à domicile, une organisation adaptée au nouveau contexte doit être mise en place.

Différer les rdv

  • Pouvant présenter un risque en terme de sécurité pour le professionnel et ses autres patients ;
  • Ne revêtant pas un caractère urgent ou une perte de chance pour le patient.

Un patient est identifié covid+ ?

Le prendre en charge en fin de journée et uniquement si le soin présente un caractère urgent ne pouvant être différé.

Couvrir le clavier d’un film transparent - Désinfecter avec des lingettes virucides

Lecteur de carte bancaire et/ou de carte vitale

  • S’il est touché par le patient : le recouvrir de cellophane et le changer deux fois par jour. Le patient insère seul sa carte bancaire et/ou vitale ;
  • S’il n'est pas touché par le patient : désinfecter les cartes bancaires et/ou vitale avec le spray ou les lingettes désinfectants. L'opérateur doit ensuite se désinfecter immédiatement les mains avec de la solution hydroalcoolique.

Favoriser le paiement bancaire sans contact;
Réserver un stylo aux patients qui n’en disposeraient pas et le désinfecter régulièrement.

  • Entretenir les sols et surfaces et les nettoyer quotidiennement, et si possible deux fois par jour, avec des bandeaux de lavage à usage unique ;
  • Désinfecter les sols et surfaces avec les produits désinfectants virucides norme NF EN 14 476 selon les indications du fabricant ;

Désinfection : 

  • à l'eau de javel diluée à 0,1% de chlore actif (100 ml de Javel à 2,6% + 2,4 L d'eau) ;
  • à l’alcool à 70%

Le vinaigre blanc n’est pas un produit virucide.

  • Porter une attention particulière aux surfaces en contact direct avec le patient (équipement du professionnel – fauteuil et accessoires, poignées de porte, meubles, chasse d’eau, lavabo, etc.) ;
  • Aérer largement et régulièrement les locaux.

Il est recommandé de ne pas utiliser un aspirateur pour le nettoyage des sols.

 

Déchets durs

Traitement habituel dans la boîte jaune dédiée (convention DASRI).

Elimination des EPI (mouchoirs à usage unique - bandeaux de nettoyage des surfaces…)

  • Sont placés dans un sac plastique pour ordures ménagères dédié, opaque, avec système de fermeture fonctionnel (liens traditionnels ou liens coulissants) et d’un volume adapté (30 litres au maximum) ;
  • Lorsque le sac plastique pour ordures ménagères est presque plein, il est fermé et placé dans un deuxième sac plastique pour ordures ménagères répondant aux mêmes caractéristiques, qui sera également fermé ;
  • Les déchets sont stockés sous ce format durant 24 heures au lieu d’exercice du professionnel libéral avant leur élimination via la filière des ordures ménagères.

pCes déchets ne doivent pas être éliminés dans les filières de recyclage ou compostage.

Elimination des déchets d’activité de soins à risques infectieux et assimilés et des pièces anatomiques

Les déchets d’activité de soins sont éliminés dans la filière DASRIA. Les champs souillés également.

Les masques destinés aux professionnels de ville relèvent d'une dotation de l'Etat calculée par personne, en fonction d’un besoin évalué par jour et par semaine.

Une liste détermine les professionnels bénéficiant de cette dotation.

Modalités

Les masques sont distribués en officine de pharmacie sur présentation d’un justificatif professionnel.

  1. S'inscrire en ligne sur le site MonPharmacien-idf.fr;
  2. S’identifier dans l’espace privé;
  3. Choisir votre pharmacie pour la réception des masques;
  4. Attendre l'email de votre pharmacie vous prévenant de la disponibilité des masques.

Contacts

Informations générales

Pour toute précision complémentaire, chaque professionnel est invité à s’adresser à ses représentants professionnels.

Bloc Guichet unique