Que recherchez-vous ?

Article

Les stages de formation en soins infirmiers

Dernière mise à jour :
Date de publication
12/12/2019
Visuel
Visuel d'illustration
Crédit : Fotolia
Accroche
Durant ses stages, l’étudiant est confronté à la pratique soignante auprès de patients. Il se forme en réalisant des activités au sein d’équipes professionnelles.
Corps de texte
Contenu du bloc éditorial

Durée des stages en formation infirmier

Pour les 3 années universitaires de la formation en soins infirmiers, 60 semaines de stage, soit 2 100 heures répartis comme suit :

Etape
1
Titre de la frise chrono étape
Semestre 1
Description de la frise chrono étape

5 semaines de stage
175 h

2
Titre de la frise chrono étape
Semestre 2
Description de la frise chrono étape

10 semaines de stage
350 h

3
Titre de la frise chrono étape
Semestre 3
Description de la frise chrono étape

10 semaines de stage
350 h

4
Titre de la frise chrono étape
Semestre 4
Description de la frise chrono étape

10 semaines de stage

350 h

5
Titre de la frise chrono étape
Semestre 5
Description de la frise chrono étape

10 semaines de stage
350 h

6
Titre de la frise chrono étape
Semestre 6
Description de la frise chrono étape

15 semaines de stage
525 h

Contenu du bloc éditorial

A noter : les stages s’effectuent sur la base de 35 heures par semaine. Les horaires varient en fonction des lieux d’accueil et des modalités d’apprentissage. Les horaires de nuit, de fin de semaine ou de jours fériés, sont possibles dès lors que l’étudiant bénéficie d’un encadrement de qualité.

Quatre types de stages sont prévus durant la formation en soins infirmiers. Les étudiants doivent effectuer un stage minimum pour chacun des types de stage :

  1. Stages « Soins de courte durée » : l’étudiant s’adresse à des personnes atteintes de pathologies et hospitalisées dans des établissements publics ou privés.
  1. Stages « Soins en santé mentale et en psychiatrie » : l’étudiant s’adresse à des personnes hospitalisées ou non, suivies pour des problèmes de santé mentale ou de psychiatrie. 
  1. Stages « Soins de longue durée et soins de suite et de réadaptation » : l’étudiant s’adresse à des personnes qui requièrent des soins continus dans le cadre d’un traitement ou d’une surveillance médicale, en établissement dans un but de réinsertion, ou une surveillance constante et des soins en hébergement.
  1. Stages «  Soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie » : l’étudiant s’adresse à des personnes ou des groupes qui se trouvent dans des lieux de vie (domicile, travail, école,…). 

Les stages s’effectuent dans des milieux professionnels en lien avec la santé et les soins.

Les stages des 5 premiers semestres s’effectuent sur un même lieu de stage. Les stages du semestre 6 sont réalisés sur deux lieux différents.

Le choix des lieux de stage

Les lieux de stage sont choisis par l’institut de formation (IFSI) en fonction des ressources qu’ils peuvent offrir aux étudiants. Ils accueillent un ou plusieurs d’entre eux.

Un stage est reconnu « qualifiant » lorsque le maître de stage se porte garant de la mise à disposition des ressources, notamment la présence de professionnels qualifiés et des activités permettant un réel apprentissage.

Le choix des stages peut être laissé à l’étudiant en fonction de son projet professionnel et en accord avec l’équipe pédagogique.

A savoir : Pour mieux comprendre le parcours des personnes soignées, les étudiants peuvent se rendre quelques jours sur d’autres lieux, rencontrer des personnes ressources ou visiter des sites professionnels.

La charte d’encadrement 

La charte d’encadrement est établie entre l’établissement d’accueil et les IFSI partenaires. Elle est portée à la connaissance des étudiants. Elle formalise les engagements des deux parties dans l’encadrement des étudiants. 

 

Le livret d’accueil et d’encadrement

Le livret d’accueil comprend : 

  • les éléments d’information nécessaire à la compréhension du fonctionnement du lieu de stage (type de service ou d’unité, population soignée, pathologies traitées, etc.), 
  • les situations les plus fréquentes devant lesquelles l’étudiant pourra se trouver,
  • les actes et activités qui lui seront proposés,
  • les éléments de compétences qu’il pourra acquérir,
  • la liste des ressources offertes à l’étudiant,
  • les modalités d’encadrement : conditions de l’accueil de l’étudiant, tutorat, organisation du suivi et des entretiens d’évaluation,
  • les règles d’organisation en stage : horaires, tenue vestimentaire, présence, obligations diverses.

 

La convention de stage

La convention est établie pour les stages organisés en dehors de l’établissement sur lequel est implanté l’IFSI. Elle est signée par l’établissement d’enseignement, l’établissement d’accueil et l’étudiant. Elle précise les conditions d’accueil et les engagements de chaque partie. Cette convention peut être établie annuellement et comporter des avenants pour chaque stage.

Les objectifs de stage tiennent compte à la fois des ressources des stages, des besoins des étudiants et des demandes individuelles des étudiants. Ils doivent permettre à l’étudiant:

  • d’acquérir des connaissances, 
  • d’acquérir une posture réflexive, en questionnant la pratique avec l’aide des professionnels, 
  • d’exercer son jugement et ses habiletés gestuelles,
  • de centrer son écoute sur la personne soignée et proposer des soins de qualité,
  • de prendre progressivement des initiatives et des responsabilités,
  • de reconnaître ses émotions et les utiliser avec la distance professionnelle qui s’impose
  • de prendre la distance nécessaire et de canaliser ses émotions et ses inquiétudes,
  • de mesurer ses acquisitions dans chacune des compétences,
  • de confronter ses idées, ses opinions et ses manières de faire à celle de professionnels et d’autres étudiants.

Le portfolio de l’étudiant est un outil qui sert à mesurer la progression de l’étudiant en stage.

Il comporte plusieurs parties remplies lors de chaque stage : 

  • des éléments sur le cursus de formation de l’étudiant
  • des éléments d’analyse de la pratique de l’étudiant à partir des activités réalisées en stage
  • des éléments d’acquisition des compétences au regard des critères cités qui sont remplis par le tuteur rédigés en concertation avec l’équipe d’encadrement, lors de l’entretien d’évaluation du stage
  • les éléments sur lesquels l’étudiant doit progresser,
  • des éléments sur la réalisation des actes, des activités ou des techniques de soins, à remplir par le tuteur, en concertation avec l’équipe d’encadrement et l’étudiant
  • un bilan, réalisé par le tuteur, de la progression de l’étudiant lors de chacun des stages. 

Une indemnité de stage est versée aux étudiants fixée sur la base d'une durée de stage de 35 heures :

  • 28 euros hebdomadaire en première année ;
  • 38 euros hebdomadaire en deuxième année ;
  • 50 euros hebdomadaire en troisième année.

Les frais de transport des étudiants en soins infirmiers, pour se rendre sur les lieux de stage, sont pris en charge selon les modalités suivantes :

  • le stage doit être effectué sur le territoire français et hors de la commune où est situé l'institut de formation, dans la région de son implantation ou dans une région limitrophe ;
  • le trajet pris en charge est celui entre le lieu de stage et l'institut de formation en soins infirmiers, ou le domicile, lorsque celui-ci est plus proche du lieu de stage ;
  • le trajet peut être effectué en transport en commun ou au moyen d'un des véhicules suivants : véhicules automobiles, motocyclettes, vélomoteurs, voiturettes ou cyclomoteurs ;
    en cas d'utilisation d'un véhicule personnel, les taux des indemnités kilométriques applicables sont fixés par arrêté
  • lorsque l'étudiant détient un titre d'abonnement de transport, le remboursement est assuré sur la base du montant de cet abonnement et au prorata de la durée du stage.

Bloc Guichet unique