Que recherchez-vous ?

Article

Le Développement professionnel Continue

Dernière mise à jour :
Date de publication
12/12/2019
Visuel
Photo d'un professionnel de santé accompagné par un agent ARS
Accroche
Le développement professionnel continu (DPC) est une obligation triennale qui s'impose aux professionnels de santé. Il leur permet d'acquérir ou d'approfondir des connaissances ou des compétences. Il leur permet également d’évaluer leurs pratiques professionnelles.
Corps de texte
Contenu du bloc éditorial

Le professionnel satisfait à son obligation triennale dès lors qu'il participe à une formation (action ou programme) de DPC.

Qui est soumis au DPC ?

  • Les auxiliaires médicaux : ergothérapeute, psychomotricien, manipulateur d'électroradiologie médicale, technicien de laboratoire médical, audioprothésiste, opticien-lunetier, prothésiste et orthésiste pour l'appareillage des personnes handicapées ;
  • Les aides-soignants et les auxiliaires de puériculture.

 

Il n’y a pas d'obligation réglementaire de DPC pour les prothésistes dentaires, les conseillers en génétique, les psychologues, les diététiciens-nutritionnistes, les chiropracteurs, les ostéopathes, les esthéticiens, les ambulanciers.

Le principe

Les formations doivent être mises en œuvre par un organisme de DPC enregistré auprès de l'Agence nationale du Développement Professionnel Continu (ANDPC).

Rechercher un organisme de DPC

 

Les formations doivent être conformes :

  • à des orientations nationales ou à des orientations régionales
  • à des critères définis par arrêté ministériel (orientations, méthodes, données validées, qualification des concepteurs et intervenants, modalités d'évaluation des actions de formations, transparence, indépendance financière...).
     
Rechercher un programme de DPC

Les formations sont-elles financées ?

Oui.

1. Pour les professionnels de santé libéraux

  • Un financement par l'ANDPC : pour les professionnels conventionnés avec l'assurance maladie.
Consulter les forfaits de prise en charge

 

  • Un financement du fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux (FIF-PL)
Consulter le site du FIF-PL

 

2. Pour les professionnels de santé salariés

  • Un financement par l'ANDPC : pour les professionnels exerçant dans un centre de santé conventionné.
Consulter les forfaits de prise en charge

 

  • Un financement par l'employeur public ou privé : l'employeur peut néanmoins se libérer totalement ou partiellement de cette obligation auprès d'un organisme paritaire collecteur agréé (OPCA).

 

Comment s’inscrire à une formation ?

Le professionnel libéral conventionné ou salarié d'un centre de santé doit ouvrir un compte sur le site de l'ANDPC pour bénéficier d'une prise en charge, choisir ses formations, s'informer sur les modalités et connaître le montant de l'indemnisation pour sa perte de ressources durant sa formation.

Créer un compte

Y a-t-il des contrôles ?

Oui. Ils relèvent :

  • de l'employeur pour les professionnels salariés ;
  • de l'Agence Régionale de Santé (ARS) pour les professionnels libéraux.

Il revient à l'organisme de DPC responsable du programme de DPC de transmettre à la structure chargée du contrôle (employeur ou ARS) un double de l'attestation de DPC délivrée au professionnel de santé.

Aller plus loin

Bloc Guichet unique