Que recherchez-vous ?

L’aide au maintien

Dernière mise à jour :
12/01/2021

Vous souhaitez bénéficier d’une aide pour maintenir votre activité dans un territoire manquant d’infirmiers libéraux ? Des dispositifs sont là pour vous aider.

Avec le Contrat d'Aide au Maintien des Infirmiers  (CAMI)

Vous bénéficiez d'une aide forfaitaire à l'activité annuelle de 3 000 euros sur 3 ans

A cette aide forfaitaire de base s’ajoute une rémunération complémentaire dans le cadre de l’engagement optionnel d’accueil d’un étudiant stagiaire infirmier. Le montant de cette aide est de 150 euros par mois de stage pour un stage à temps plein.

Quelles conditions remplir pour en bénéficier ?

Etre :

  • libéral conventionné
  • installé en zone « très sous dotées »

Quels engagements prendre à la signature du contrat ?

  • Equipement : remplir les conditions permettant de percevoir les aides à l’équipement informatique du cabinet professionnel
  • Exercice :
    • Justifier d’une activité libérale conventionnée réalisée à 50% de son activité dans la zone « très sous-dotée » en ayant un honoraire moyen annuel sans dépassement de plus de 10 000 € dans la zone la 1ère année et 30 000 € les suivantes
    • Exercer au sein d’un cabinet de groupe formé d’infirmiers, d’un groupe pluri-professionnel quelle que soit sa forme juridique ou appartenir à une CTPS ou ESP avec formalisation d’un projet de santé déposé à l’ARS.

A titre optionnel : accueillir et encadrer un étudiant stagiaire orthophoniste pendant la durée de son stage de fin d’études.

Durée de l’engagement ?

3 ans, renouvelable

Pour tout savoir sur ce dispositif (aide, engagements, majoration)

⇒ Consulter le contrat-type

Qui contacter ?

Le service relations avec les professionnels de santé de la CPAM de votre lieu d'exercice :

 

Ce contrat est non cumulable avec les autres contrats incitatifs infirmiers.

En revanche, les infirmiers signataires d’un contrat d’aide à la 1ère installation ou d’un contrat d’aide à l’installation, peuvent, à l’expiration de leur contrat de 5 ans, signer un contrat d’aide au maintien.

Une subvention du Conseil Régional d'Ile-de-France

Le Conseil Régional d'Ile-de-France (CRIF) propose une subvention en investissement pour accompagner les professionnels de santé dans leurs travaux d’installation ou pour participer à l’acquisition de leur équipement (médical, informatique ou de sécurité).

Pour en savoir + et contacter le CRIF

Une subvention du département de l'Essonne

Le Département 91 propose une aide pour financer :

  • vos travaux d’aménagement, d’extension ou de modernisation des locaux professionnels ;
  • l'équipement des locaux et matériels professionnels.  

Le Département s'engage à participer au financement de ces travaux et équipements à hauteur de 50% maximum de la dépense, et ce jusqu’à 7 500€. 

Attention : les investissements liés à l’acquisition des murs sont exclus des dépenses éligibles.

Conditions requises

  • exercer en secteur 1 (sans dépassement d’honoraires),
  • en libéral ou en salariat,
  • à temps plein,
  • sur les territoires essonniens

Votre interlocuteur