Que recherchez-vous ?

Devenir infirmier(e) en pratique avancée

Dernière mise à jour :
21/02/2024

La pratique avancée vise un double objectif : améliorer la prise en charge des patients en optimisant l’accès aux soins ET diversifier l’activité des soignants. La formation conduisant à l’acquisition du diplôme d’IPA est reconnu au grade universitaire de master.

Un Infirmier en pratique avancée est un infirmier ayant suivi un master lui permettant d’exercer des missions élargies. Il peut notamment avoir une activité clinique incluant la gestion de situations de soins complexes. L'IPA apporte son expertise et participe en collaboration avec l'ensemble des professionnels concourant à la prise en charge du patient, à l'organisation des parcours entre les soins de premier recours, les médecins spécialistes de premier ou deuxième recours et les établissements et services de santé ou médico-sociaux. L'IPA intervient dans le respect du parcours de soins du patient coordonné par un médecin traitant.

L’objectif du Gouvernement : 5000 IPA en 2024

 

La pratique avancée vise à :

  • Développer les compétences, diversifier l’exercice infirmier pour favoriser les évolutions de carrière ;
  • Améliorer la qualité des soins et les parcours de santé en collaboration avec l’ensemble des acteurs concernés;
  • Renforcer l’équité et l’accès aux soins des populations ;
  • Centrer la prise en charge sur la personne, son entourage et les besoins de santé des populations.
  • Evaluer l’état de santé de patients en relais de consultations médicales pour des pathologies identifiées.
  •  Définir et mettre en œuvre le projet de soins du patient à partir de l’évaluation globale de son état de santé.
  • Concevoir et mettre en œuvre des actions de prévention et d’éducation thérapeutique. 
  • Conduire des actions d’évaluation et d’amélioration des pratiques professionnelles en exerçant un leadership clinique.

Les compétences élargies de l’infirmier en pratique avancée (IPA)

L’IPA dispose de compétences élargies par rapport à celles de l’infirmier. Ils peuvent notamment :

Les domaines d’intervention et les activités sont définis dans le Code de la Santé Publique.

Ils réalisent également une activité transversale de coordination et de concertation avec les équipes de soins, indispensables pour la prise en charge des patients.

Quelques chiffres :

  • 1 712 IPA diplômés en février 2023
  • 15 % exercent en ville
  • 700 nouveaux diplômés par an

En Ile-de-France, on comptabilisait en novembre 2023, 241 IPA en exercice selon les sources de l’Ordre Infirmier.

Département

IPA Maladie Rénale

IPA Oncologie

IPA Pathologies Chroniques

IPA Santé Mentale

Total IPA

75

5

16

53

12

86

77

0

4

8

3

15

78

3

2

19

7

31

91

1

2

9

4

16

92

1

6

16

1

24

93

0

1

17

4

22

94

2

11

15

6

34

95

0

0

7

6

13

IDF

12

42

144

43

241

  • Vous avez obtenu votre diplôme d’Etat d’infirmier(e)
  • Il est possible d'accéder à la formation d'IPA en poursuite de cursus après avoir obtenu un diplôme d'Etat d'infirmier. Cependant, l’exercice en tant qu’PA ne sera possible qu’après un minimum de 3 années d'exercice en qualité d'infirmier DE.
  • Vous exercez au sein d’une équipe de soins coordonnée par un médecin en secteur ambulatoire ou en établissement (de santé, médico-social ou hospitalier).
  • Vous avez construit votre projet professionnel en collaboration avec les équipes du parcours de soins dans lequel vous exercez et vous avez pour projet de mettre en place un protocole organisationnel.
  • Pour vous aider, dans la construction de votre projet, sont disponibles :

  • Un livret sur la construction d’une fiche de poste type
  • Un protocole organisationnel à destination des équipes s’inscrivant dans cette démarche.

La formation dure deux ans. Elle peut être plus courte pour les personnes bénéficiant d’une validation des acquis de l’expérience (VAE) ou d’une validation des acquis professionnels (VAP) accordée par l’université. 

Il s’agit d’une formation universitaire : deux années d’étude pour l’obtention du diplôme d’Etat conférant au grade Master dans le système européen LMD- 120 ECTS

 

La formation comprend des enseignements et deux stages. Elle est organisée de la façon suivante :

  • Une 1ère année de tronc commun permettant de poser les bases de l’exercice d’IPA ;
  • Une 2ème année centrée sur un domaine d’intervention choisi par l’étudiant.

 

Cinq domaines d’intervention sont définis :

Les domaines d’intervention :

  • Les pathologies chroniques stabilisées ; prévention et polypathologies courantes en soins primaires
  • L’oncologie et l’hémato-oncologie
  • La maladie rénale chronique, la dialyse, la transplantation rénale
  • La santé mentale et psychiatrie
  • Les urgences.

La formation peut être suivie après une expérience professionnelle ou dès l’obtention du diplôme d’Etat d’infirmier. Cependant pour exercer comme IPA, une expérience professionnelle à temps complet de trois ans est requise.

Le master Infirmier en Pratique Avancée est assuré en IDF par les universités agréés suivantes :

  • Sorbonne Université
  • Université Paris-Est Créteil
  • Université de Paris
  • Université Versailles Saint Quentin en Yvelines
  • Université Paris Saclay
  • Université Sorbonne Paris Nord.

Pour de plus amples informations sur les masters proposés et les modalités de validation (VAE/ VAP), nous vous invitons à consulter les sites internet de ces universités où sont décrits les parcours proposés ainsi que les modalités d’inscription. Vous pouvez élargir aussi aux universités en province.

Plus de 30 universités délivrent la formation en France.

L’IPA suit des patients qui lui ont été confiés par un médecin avec son accord et celui du patient, au sein de l’équipe dans laquelle il exerce et sur la base d’un protocole d’organisation visant à préciser les modalités du travail en collaboration. 

Grâce à la pratique avancée, l’IPA renforce :

 son analyse, plus fine et plus précise
 sa méthodologie, plus rigoureuse
 son autonomie
 sa pratique, qui mobilise plus d’outils
 ses choix, davantage argumentés vis-à-vis du médecin

Dès lors, les IPA ont la responsabilité du suivi régulier des patients qui leur sont confiés et peuvent procéder à des actes :

  • de dépistage ; 
  • de prévention ; 
  • de prescription d’examens complémentaires ;
  • de renouvellement et/ou adaptation de traitements médicamenteux.

L'IPA revient vers le médecin lorsque les limites de son champ de compétences sont atteintes ou dans le cas d’une dégradation de l’état de santé du patient.

En établissement de santé

Le secteur ambulatoire :

  • au sein d’une équipe de soins primaires coordonnée par le médecin (par exemple en maison ou centre de santé) ou de l’équipe de soins d’un centre médical du service de santé des armées coordonnée par un médecin des armées ;
  • en assistance d’un médecin spécialiste, hors soins primaires.

 

Le secteur sanitaire, médico-social ou dans un hôpital des armées

  • au sein d’une équipe de soins coordonnée par un médecin.

L’enregistrement des infirmiers en pratique avancée par les caisses d’IDF est possible. Il suffit de contacter le service installation de sa caisse pour se faire enregistrer sous le code 86 relatif aux IPA.

Les IPA facturent les forfaits et majoration via les codes prestations PAI et MIP, créés en janvier 2021.

LOI n° 2023-379 du 19 mai 2023 portant amélioration de l'accès aux soins par la confiance aux professionnels de santé , quelques extraits :

Art. L. 4301-2.-I.-Les infirmiers relevant du titre Ier du présent livre peuvent exercer en pratique avancée, dans les conditions prévues à l'article L. 4301-1.
« II.-Dans les établissements de santé mentionnés à l'article L. 6111-1 du présent code, dans les établissements et les services médico-sociaux mentionnés aux articles L. 312-1 et L. 344-1 du code de l'action sociale et des familles et dans le cadre des structures d'exercice coordonné mentionnées aux articles L. 1411-11-1, L. 6323-1 et L. 6323-3 du présent code, les infirmiers exerçant en pratique avancée peuvent prendre en charge directement les patients. Un compte rendu des soins dispensés est systématiquement adressé au médecin traitant du patient et reporté dans le dossier médical partagé de celui-ci. »

V.-A titre expérimental et pour une durée de cinq ans, l'Etat peut autoriser les infirmiers en pratique avancée à prendre en charge directement les patients dans le cadre des structures d'exercice coordonné mentionnées à l'article L. 1434-12 du code de la santé publique. Un compte rendu des soins réalisés par l'infirmier en pratique avancée est adressé au médecin traitant et reporté dans le dossier médical partagé.

Pour en savoir +

Pour + d'information sur l'enregistrement en Ile-de-France

  • Contactez votre caisse au 3608 (du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 30 service gratuit) pour avoir le détail des éléments à compléter et la procédure de transmission.
  • Pour Paris, il est possible pour les infirmiers de faire la demande par mail à l’adresse suivant : accompagnement-ps.cpam-paris@assurance-maladie.fr

Les infirmiers en pratique avancée exerçant de manière exclusive

Peuvent dès leur demande de conventionnement bénéficier de l'aide au démarrage de l’activité en pratique avancée prévue par l’avenant 7.

L’ensemble des syndicats représentatifs de la profession, la Fédération nationale des infirmiers (FNI), le Syndicat national des infirmières et des infirmiers libéraux (Sniil) et Convergence infirmière (CI), et l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (Uncam), ont signé le 27 juillet l’avenant 9 à la convention nationale. Cet avenant 9 propose une évolution significative du modèle de rémunération des infirmiers en pratique avancée (IPA) dans le but d’accentuer le déploiement de cette nouvelle profession en ville et de contribuer à l’amélioration de l’offre de soins sur les territoires.

Enfin, un  Arrêté du 25 juillet 2023 portant approbation de l’avenant no 10 à la convention nationale organisant les rapports entre les infirmiers libéraux et l’assurance maladie a été signé  le 22 juin 2007

Pour EN SAVOIR +

Les infirmiers en pratique avancée libéraux

Peuvent, en fonction de leur zone d’installation, bénéficier des aides du zonage infirmiers.

Consulter le zonage Infirmiers

Prendre connaissance des aides

 Dans le cadre du Fonds d’intervention régional (FIR), l’Agence régionale de santé Île-de-France (ARS) prévoit de soutenir la formation dispensée dans les universités accréditées, pour la rentrée universitaire 2024.

Que subventionne le FIR ?

Il est octroyé après examen des dossiers, aux établissements sanitaires et médico-sociaux ainsi qu’aux structures ambulatoires et infirmiers libéraux qui en font la demande.

Les financements pourront être accordés sous réserve de crédits disponibles.

Les conditions d’octroi de la subvention 

Tous les infirmiers salariés ou libéraux sont éligibles à ce soutien, sous réserve des éléments ci-dessous :

  • Exercer en Île-de-France.
  • Avoir trois ans d’expérience d’IDE.
  • Etre enregistré comme professionnel de santé auprès de l’ordre.
  • Etre admis en formation à la rentrée 2024, dans une université accréditée pour délivrer le diplôme.

Comment répondre à l’appel à candidature ?

Le dossier dûment renseigné et comprenant l’ensemble des documents demandés (cf cahier des charges) doit être adressé sous format dématérialisé à l’ARS, via la plateforme « démarches simplifiées » :

Pour les structures de santé

Pour les infirmiers libéraux 

La plateforme démarches simplifiées pour le dépôt des candidatures sera ouverte du 05 février 2024 au 30 avril 2024 (délai de rigueur).

La commission de sélection sur l’attribution de la subvention pour la formation au master IPA est planifiée en début juin 2024 afin de tenir compte des démarches d’inscriptions au master par les universités. Un dossier ne pourra pas être pris en compte sans cette inscription.

Les décisions seront communiquées courant fin juin 2024.

 

Contact ARS-IDF

 

ARS-IDF-DOS-CSLTECH@ars.sante.fr

En vidéo, le témoignage de 2 IPA de l'hôpital Robert Debré

www.youtube.com

Contacts

Seine-Saint-Denis
13 rue du Landy, 93200 Saint-Denis