Que recherchez-vous ?

Devenir infirmier(e) en pratique avancée

Dernière mise à jour :

Date de publication

04/05/2021

Visuel

Photo issue de la plaquette de présentation du métier d'infirmier en pratique avancée

Accroche

La pratique avancée permet à des professionnels paramédicaux (par exemple, des infirmiers) d’exercer des missions et des compétences plus poussées, jusque-là dévolues aux médecins. C'est un nouveau métier, à la frontière entre médecin et infirmier(e).

Corps de texte

Un Infirmier en pratique avancée est un infirmier ayant suivi un master de deux ans lui permettant d’exercer des missions élargies. Il peut notamment avoir une activité clinique incluant la gestion de situations de soins complexes.

La pratique avancée vise à :

  • développer les compétences pour favoriser les évolutions de carrière ;
  • améliorer la qualité des soins et des parcours de santé ;
  • renforcer l’équité et l’accès aux soins des populations ;
  • centrer la prise en charge sur la personne, son entourage et les besoins de santé des populations.

  • Vous avez obtenu votre diplôme d’Etat d’infirmier(e)
  • Vous justifiez d’une expérience d’au minimum trois ans en tant qu’IDE.
  • Vous exercez au sein d’une équipe de soins coordonnée par un médecin en secteur ambulatoire ou en établissement (de santé, médico-social ou hospitalier).
  • Vous avez construit votre projet professionnel en collaboration avec les équipes du parcours de soins dans lequel vous exercez et vous avez rédigé un protocole organisationnel.

Pour vous aider, dans la construction de votre projet, sont disponibles :

  • Un livret sur la construction de fiche de poste
  • Un protocole organisationnel à destination des équipes s’inscrivant dans cette démarche.

La formation dure deux ans. Elle peut être plus courte pour les personnes bénéficiant d’une validation des acquis de l’expérience (VAE) ou des études supérieures (VES) accordée par l’université. 

La formation comprend des enseignements et deux stages. Elle est organisée de la façon suivante :

  • une 1ère année de tronc commun permettant de poser les bases de l’exercice d’IPA ;
  • une 2ème année centrée sur un domaine d’intervention choisi par l’étudiant.

Quatre domaines d’intervention sont définis :

La formation peut être suivie après une expérience professionnelle ou dès l’obtention du diplôme d’Etat d’infirmier. Cependant pour exercer comme IPA, une expérience professionnelle à temps complet de trois ans est requise.

En Ile de France, 4 universités proposent la formation d’IPA :

  • Universités de Paris : Descartes et Diderot
  • Sorbonne Université et UPEC 
  • Paris XIII
  • Versailles-Saint Quentin en Yvelines et Paris Sud

Pour s'inscrire, prendre contact auprès de l'université.

L’IPA suit des patients qui lui ont été confiés par un médecin avec son accord et celui du patient, au sein de l’équipe dans laquelle il exerce et sur la base d’un protocole d’organisation visant à préciser les modalités du travail en collaboration. 

Dès lors, les IPA ont la responsabilité du suivi régulier des patients qui leur sont confiés et peuvent procéder à des actes :

  • de dépistage ; 
  • de prévention ; 
  • de prescription d’examens complémentaires ;
  • de renouvellement et/ou adaptation de traitements médicamenteux.

L'IPA revient vers le médecin lorsque les limites de son champ de compétences sont atteintes ou dans le cas d’une dégradation de l’état de santé du patient.

Le secteur ambulatoire :

  • au sein d’une équipe de soins primaires coordonnée par le médecin (par exemple en maison ou centre de santé) ou de l’équipe de soins d’un centre médical du service de santé des armées coordonnée par un médecin des armées ;
  • en assistance d’un médecin spécialiste, hors soins primaires.

 

Le secteur sanitaire, médico-social ou dans un hôpital des armées

  • au sein d’une équipe de soins coordonnée par un médecin.

L’enregistrement des infirmiers en pratique avancée par les caisses d’IDF est possible. Il suffit de contacter le service installation de sa caisse pour se faire enregistrer sous le code 86 relatif aux IPA.

Les IPA facturent les forfaits et majoration via les codes prestations PAI et MIP, créés en janvier 2021

Pour en savoir +

Pour + d'information sur l'enregistrement en Ile-de-France

  • Contactez votre caisse au 3608 (du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 30 service gratuit) pour avoir le détail des éléments à compléter et la procédure de transmission.
  • Pour Paris, il est possible pour les infirmiers de faire la demande par mail à l’adresse suivant : accompagnement-ps.cpam-paris@assurance-maladie.fr

Les infirmiers en pratique avancée exerçant de manière exclusive

Peuvent dès leur demande de conventionnement bénéficier de l'aide au démarrage de l’activité en pratique avancée prévue par l’avenant 7.

Pour EN SAVOIR +

Les infirmiers en pratique avancée libéraux

Peuvent, en fonction de leur zone d’installation, bénéficier des aides du zonage infirmiers.

Consulter le zonage Infirmiers
Prendre connaissance des aides

Dans le cadre du Fonds d’intervention régional (FIR), l’Agence régionale de santé Île-de-France (ARS) prévoit de soutenir la formation dispensée dans les universités accréditées, pour la rentrée universitaire 2021.

Que subventionne le FIR ?

Le FIR est destiné à contribuer aux frais de remplacement des infirmiers durant leur formation.

Il est octroyé après examen des dossiers, aux établissements sanitaires et médico-sociaux ainsi qu’aux structures ambulatoires et infirmiers libéraux qui en font la demande.

Les financements pourront être accordés sous réserve de crédits disponibles.

Les conditions d’octroi de la subvention 

Tous les infirmiers salariés ou libéraux sont éligibles à ce soutien, sous réserve des éléments ci-dessous :

  • Exercer en Île-de-France.
  • Avoir trois ans d’expérience d’IDE.
  • Etre enregistré comme professionnel de santé auprès de l’ordre et de l'Agence régionale de santé (registre Adeli).
Inscription sur Adeli
  • Etre admis en formation à la rentrée 2021, dans une université accréditée pour délivrer le diplôme.

Comment répondre à l’appel à candidature ?

Compte tenu de la crise sanitaire, la date du dépôt des dossiers de candidature sous forme dématérialisée est reportée au 14 juin 2021.

Le dossier dûment renseigné et comprenant l’ensemble des documents demandés est à adresser sous format dématérialisé à l’ARS, via la plateforme « démarches simplifiées » :

Pour les structures
Pour les infirmiers libéraux

! Un dossier incomplet à la date de clôture de l’appel à candidatures ne pourra pas être traité.

 

Contact ARS-IDF

Gilles DESSERPRIT Conseiller technique et pédagogique régional

Contenu du bloc éditorial

En vidéo, le témoignage de 2 IPA de l'hôpital Robert Debré

Contacts

Contacts

Bloc Guichet unique