Que recherchez-vous ?

Article

Des aides à l’installation ou au maintien

Dernière mise à jour :
Date de publication
29/01/2020
Visuel
Crédit photo : fotolia
Accroche
Vous vous installez ou êtes installé dans un territoire manquant d’infirmier ? Des dispositifs vous accompagnent pour y démarrer ou y maintenir votre activité libérale.
Corps de texte

Avec le contrat incitatif infirmier, vous bénéficiez :

  • d’une aide forfaitaire annuelle pour l'équipement de votre cabinet ou autres investissements professionnels (véhicule...)
  • et de la prise en charge des cotisations sociales que vous devez à l'Urssaf au titre des allocations familiales.

Quelles conditions pour y adhérer ?

Exercice :

  • dans une zone « très sous-dotée » en infirmier libéral.
  • Seul ou en groupe

Remplacement : recourir régulièrement à un remplaçant pour assurer la continuité des soins.

Vos engagements en cas d'adhésion au contrat

En adhérant au « contrat incitatif infirmier » et en contrepartie de la participation financière de l'Assurance Maladie, vous vous engagez à :

  • Exercer 2/3 de votre activité libérale conventionnelle dans la zone « très sous-dotée ».
  • Avoir un taux de télétransmission supérieur ou égale à 80 % de votre activité.

Quelle durée d'engagement ?

3 ans.

Votre interlocuteur

Le service relations avec les professionnels de santé de la CPAM de votre lieu d'exercice :

Une subvention du Conseil Régional d'Ile-de-France

Le Conseil Régional d'Ile-de-France (CRIF) propose une subvention en investissement pour accompagner les professionnels de santé dans leurs travaux d’installation ou pour participer à l’acquisition de leur équipement (médical, informatique ou de sécurité).

Pour en savoir + et contacter le CRIF

Conseil Régional Ile-de-France

Une subvention du Département de l'Essonne

Le Département 91 propose une aide pour financer :

  • vos travaux d’aménagement, d’extension ou de modernisation des locaux professionnels ;
  • l'équipement des locaux et matériels professionnels.  

Le Département s'engage à participer au financement de ces travaux et équipements à hauteur de 50% maximum de la dépense, et ce jusqu’à 7 500€

Attention : les investissements liés à l’acquisition des murs sont exclus des dépenses éligibles.

Conditions requises

  • exercer en secteur 1 (sans dépassement d’honoraires),
  • en libéral ou en salariat,
  • à temps plein,
  • sur les territoires essonniens

Votre interlocuteur

 

 

Contenu du bloc éditorial

Aller plus loin

Liens utiles

Bloc Liens utiles

Bloc Guichet unique