Permanence des soins officine

Pictogramme représentant un caducée

En quoi consistent les services de garde et d'urgence ?

Le service de garde est organisé pour répondre en journée (dimanches et jours fériés) aux besoins du public en dehors des jours d'ouverture généralement pratiqués par les officines.

Le service d'urgence est organisé pour répondre aux demandes urgentes en dehors des heures d'ouverture généralement pratiquées par ces officines : toutes les nuits de 21h à 8h du matin.

Comment sont-ils organisés ?

L'organisation des services de garde et d'urgence est réglée par les syndicats représentatifs de la profession dans le département.

À défaut d'accord entre eux, ou si l'organisation retenue ne permet pas de satisfaire les besoins de la santé publique, l'agence régionale de santé (ARS) peut, après avis des organisations professionnelles précitées et du Conseil régional de l'Ordre des pharmaciens, prendre un arrêté organisant lesdits services.

Sauf exception particulière, un pharmacien qui ouvre son officine pendant un service de garde ou d'urgence, alors qu'il n'est pas lui-même de service, doit la tenir ouverte durant tout le service considéré.

Dans tous les cas, les collectivités locales sont informées des services de garde et d'urgence mis en place.

Il revient aux pharmaciens qui ne sont pas de service de garde ou d'urgence de porter à la connaissance du public l'officine de garde ou d'urgence la plus proche.

Qui peut y participer ?

La participation aux services de garde et d'urgence est une obligation légale et déontologique pour tout pharmacien. Toutes les officines d'une zone, sont tenues de participer à ces services, sauf décision contraire de l'ARS, prise après avis des organisations représentatives de la profession dans le département (circonstances ou de particularités locales rendant impraticable, ou non nécessaire, la participation de l'ensemble des officines).

Généralement assurées par le pharmacien titulaire, ces missions peuvent être déléguées à un pharmacien adjoint ou un pharmacien remplaçant de l'officine.

Quelles sont les modalités de rémunération ?

Les services de garde et d'urgence sont rémunérés sur la base d'une indemnité d'astreinte à laquelle s'ajoutent des honoraires de garde perçus par ordonnance.

Les montants des indemnités de garde et d'urgence sont définis dans le cadre de la convention nationale pharmaceutique.

Qui contacter ?

Vous devez vous adresser aux représentants syndicaux de la profession de votre département.