Infection aiguë symptomatique par le virus de l’hépatite B

Signaler et notifier le cas à l'ARS Ile-de-France

Les infections aigues symptomatiques par le virus de l’hépatite B sont inscrites dans la liste des maladies dont la surveillance est nécessaire à la conduite et à l’évaluation de la politique de santé (Art. L3113-1 du CSP). Elles doivent être notifiées à l’ARS du lieu d’exercice. La notification est initiée par le biologiste à partir d’une fiche autocopiante à 4 feuillets puis complétée par le médecin prescripteur qui informe, par ailleurs, la personne de la notification. Un code d’anonymat est établi par le biologiste par codage informatique irréversible grâce au logiciel d’anonymisation fourni par l’Institut de Veille Sanitaire.

Les fiches de notification ne sont pas téléchargeables et peuvent être demandées à la délégation territoriale de votre département. Elles devront lui être renvoyées par courrier.

Remarque :

  • Les critères établissant les cas devant faire l’objet d’une déclaration à l’Agence Régionale de Santé sont décrits dans un encadré « Critères de notification »  figurant sur la fiche de notification.
  • L’hépatite B aiguë ne nécessitant pas d’intervention urgente des autorités sanitaires, son signalement n’est pas requis dans le cadre de la surveillance des maladies à déclaration obligatoire.

Recommandations et aide à la gestion

A l’attention des biologistes, pour l’envoi des souches, vous trouverez ci-dessous les coordonnées du Centre National de Référence VIRUS DES HEPATITES B, C et DELTA (CNR coordonnateur) :

Groupe hospitalier Henri - Mondor
Service de bactériologie – virologie – hygiène & INSERM U955
51, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny
94010 Créteil

Pour plus de détails sur les CNR (site InVS)